Choisir un objet

X

Images

X

Connexion

X

Mot de passe perdu

X
Veuillez saisir l'adresse email associée à votre compte

Inscription

X
Nom de compte
C'est l'identifiant qui vous servira à vous connecter
Nom d'affichage
C'est le nom qui vous désignera sur le site internet
Email
Vous devez saisir une adresse email valide
Mot de passe
Les deux mot de passe saisie doivent être identique

Explorateur

Que pourront trouver les explorateurs ?

Environ 70% de chaque système solaire seront inexploré, cela vous permettra de trouvez des épaves d’appareils extra-terrestres, des champs d’astéroïdes avec des dépôts de ressourceset de nombreux autre phénomènes spatiaux intéressants, des ruines (pour certaine explorable à pied), des transporteurs Bengal réparables, des base astéroïdes.

Il y aura un système pour que zones connues gardent du contenu explorable, des rencontres rares, inattendues et potentiellement uniques non persistantes, peut-être découvertes en suivant des indices ou des pistes vagues.

Comment les explorateurs gagneront de l’argent ?

Cette section couvre les informations relatives au rôle économique de l’exploration et les moyens donnés aux explorateurs pour gagner leur vie. La découverte d’un point de saut vers un système inconnu sera très lucrative et vous donnera un droit de nommage. Potentiellement, la découverte de points de saut inconnus vers des systèmes connus sera bien payée.

On pourra enregistrer les coordonnées des ressources et vendre l’information. Vendre les coordonnées d’un point de ressource à un PNJ donnera droit à des royalties sur la revente de l’information. Les dépôts de ressources peuvent être surexploités et s’épuiser. Rob Irving a dit qu’il pourrait être possible de partager des données de pilotage automatique pour le vol en formation. Ce qui pourrait permettre « d’asservir » le pilote automatique d’un client à vos données de navigation et de le guider au travers des zones dangereuses.

Points de sauts

Les joueurs pourront piloter manuellement dans les points de sauts connus pour s’entraîner. A la sortie du jeu, il y aura plus de points de sauts inconnus que de points connus. Les petits appareils auront plus de facilités à naviguer dans les points de sauts. Il y aura un objet nommé « Jump Scanner ». Présumant sa nécessité pour détecter les points de sauts.

Le P52 ne pourra pas être équipé d’un hyper propulseur. Ce qui signifie qu’il ne peut pas etre utilisé pour l’exploration des points de sauts non plus. Tous les vaisseaux à l’exception du P52 et de l'ARGO seront munis d’un hyper propulseur.

Posséder les bons modules de détection, et avoir un peu de chance. Réussir l'approche du saut en manuel, tout en évitant les obstacles, afin d'enregistrer tous les paramètres dans l'ordinateur de bord. Réussir à revenir entier, car on ne sait pas dans quel coin mal famé le nouveau point de saut va nous envoyer ! Il sera tout à fait possible de devoir se battre avant de pouvoir reprendre le point de saut dans le sens inverse afin de valider dans l'ordinateur de bord les paramètres de retour.

Les “Scanners d’espace profond” seront la principale méthode d’exploration. Il n’y a pas pour le moment de détails sur ce que cela implique. Il y aura divers types de scanners. Le bruit des capteurs et leurs marges d’erreur prendront forme en jeu d’une certaine manière. La détection commencera automatiquement en fonction de votre équipement et de celui de votre cible, mais un système d’utilisation plus complexe des capteurs dans certaines circonstances n’est pas exclu.